CAMPAGNE FINANCÉE AVEC LE SOUTIEN DE L'UNION EUROPÉENNE

L'UNION EUROPÉENNE SOUTIENT LES CAMPAGNES DE PROMOTION DE PRODUITS AGRICOLES DE HAUTE QUALITÉ

HEALTHGRAIN

Céréales et santé, c'est de cela que traite le projet HEALTHGRAIN. Lancé en tant que projet de recherche international d’une durée de cinq ans, HEALTHGRAIN s’est ensuite poursuivi à travers l’association coopérative Forum HEALTHGRAIN, qui vise à approfondir les connaissances relatives aux effets sur la santé des produits aux céréales complètes, à accroître leur offre et à encourager leur consommation.

Collaboration européenne

HEALTHGRAIN est l’acronyme de « Exploiting Bioactivity of European Cereal Grains for Improved Nutrition and Health Benefits ». Partiellement financé par l’Union européenne, ce projet international a été mené entre 2005 et 2010 et a rassemblé au total 44 organisations de 15 États membres. L’organisme engagé pour la Belgique était la KUL (Katholieke Universiteit Leuven), avec le professeur Jan Delcour à la tête du module. Ce projet a englobé plusieurs études portant notamment sur les effets sur la santé, la perception des consommateurs et l’optimisation des processus des céréales complètes et produits aux céréales complètes. Ce projet a permis d’étayer les preuves des propriétés bénéfiques pour la santé des céréales (complètes) et a suscité la création, dans toute l’Europe, d’un solide réseau d’instituts de recherche, d’entreprises et d’instances éducatives concernées par le thème des céréales et de la santé. 

Résultats du projet HEALTHGRAIN

Une brochure éditée par l’organisation compile les principaux résultats du projet HEALTHGRAIN. En résumé :

  • La culture sélective des plantes peut renforcer les propriétés bénéfiques pour la santé du froment.
  • Le consortium a arrêté une définition européenne des céréales complètes, dont la traduction française est citée dans la section céréales complètes.
  • Certaines techniques innovantes permettent de mieux accéder aux substances bioactives des céréales, accroissant ainsi leur valeur nutritive.
  • Des produits sans gluten plus sains et améliorés peuvent être mis au point.
  • De nouvelles technologies favorisent l’emploi d’avoine dans les produits sans gluten.
  • Il est maintenant démontré que l’aleurone, une protéine du froment, est bénéfique pour la santé. Certaines études ont prouvé que cette particule peut réduire les taux d’homocystéine et de cholestérol LDL.
  • Selon d’autres recherches, les produits complets au seigle et à l’orge ont un impact positif sur la glycémie et la régulation de la faim.

Pour tout savoir sur le sujet, nous vous conseillons de lire « Enhancing Health Benefits of Cereal Foods – Results, Perspectives, Challenges », un document rédigé par HEALTHGRAIN et publié à l’occasion de la conférence de clôture organisée en 2010 en Suède. Il peut être téléchargé gratuitement via le site Internet du Forum HEALTHGRAIN.

Forum HEALTHGRAIN

Bien que le projet HEALTHGRAIN financé par l’UE soit maintenant terminé, le réseau perdure sous la forme du Forum HEALTHGRAIN, qui inclut 21 universités, 12 instituts de recherche et 25 entreprises et organismes liés au secteur. Ces 58 parties prenantes proviennent de 17 États d’Europe, des États-Unis et d’Australie. Le Forum HEALTHGRAIN œuvre entre autres à une communication internationale sur les céréales et la santé et tente de coordonner au mieux les recherches dans les différents pays. Pour en apprendre davantage à ce sujet, consultez cette brochure.
 

Delen via