CAMPAGNE FINANCÉE AVEC LE SOUTIEN DE L'UNION EUROPÉENNE

L'UNION EUROPÉENNE SOUTIENT LES CAMPAGNES DE PROMOTION DE PRODUITS AGRICOLES DE HAUTE QUALITÉ

HomeActualitésAliments sans gluten : plus chers et pas plus nutritifs !

Aliments sans gluten : plus chers et pas plus nutritifs !

Une vaste analyse du coût et de la valeur nutritionnelle des produits avec ou sans gluten montre que pour les consommateurs bien portants, remplacer des produits contenant du gluten par des produits sans gluten revient plus cher et n’apporte aucun bénéfice santé supplémentaire lié à leur composition nutritionnelle.

Cette étude conduite par des chercheurs de Vienne (Autriche) et de Nuthetal (Allemagne) a passé au crible le prix et la valeur nutritionnelle des produits sans gluten proposés sur le marché, pour les comparer aux produits équivalents, mais avec gluten. L’analyse porte sur 63 aliments sans gluten représentant différentes catégories de produits (farine/mix à cuire, pain et produits de boulangerie, pâtes et produits céréaliers, céréales, cookies et cakes, snacks et aliments de convenance) et 126 contenant du gluten, issus de 12 supermarchés autrichiens.

Deux fois plus cher, mais pas supérieurs
Les résultats indiquent que les produits sans gluten sont au moins deux fois plus chers que les produits ordinaires pour 57 % des aliments de toutes les catégories : de +205 % pour les céréales à +267 % pour les pains et produits de boulangerie. Du côté de la composition nutritionnelle, aucune différence significative entre produits sans ou avec gluten n’apparait pour les glucides, les sucres, les matières grasses, les acides gras saturés ou les fibres. La teneur en protéines s’avère même être légèrement, mais significativement, plus élevée pour les produits avec gluten que les produits sans.

Les auteurs concluent que si les produits sans gluten s’avèrent utiles pour les personnes chez qui une maladie cœliaque est diagnostiquée, ils ne fournissent aucun bénéfice nutritionnel supérieur pour les autres consommateurs, tout en étant sensiblement plus chers.

Ref : Missbach B et al. PeerJ. 2015 Oct 22;3:e1337.