CAMPAGNE FINANCÉE AVEC LE SOUTIEN DE L'UNION EUROPÉENNE

L'UNION EUROPÉENNE SOUTIENT LES CAMPAGNES DE PROMOTION DE PRODUITS AGRICOLES DE HAUTE QUALITÉ

La consommation de céréales complètes réduit le risque de cancer de l'œsophage, de l’estomac et du côlon

HomeActualitésLa consommation de céréales complètes réduit le risque de cancer de l'œsophage, de l’estomac et du côlon

La consommation de céréales complètes réduit le risque de cancer de l'œsophage, de l’estomac et du côlon

On sait depuis longtemps que la consommation de céréales complètes (en quantité suffisante) réduit le risque de cancer colorectal. Une récente méta-analyse montre que cette réduction du risque de cancer ne concerne pas uniquement le côlon, mais que la consommation de céréales complètes peut également réduire le risque de cancer de l’estomac et de l'œsophage.

De plus en plus de personnes souffrent d'un cancer du tube digestif, alors que seuls 5 à 10 % des cas ont pour origine une anomalie génétique. 90 à 95 % des cas peuvent s'expliquer par des conditions environnementales défavorables ou un mode de vie peu sain. Il a été prouvé que les produits céréaliers complets – dans lesquels toutes les parties du grain entier sont utilisées dans des proportions naturelles – réduisent le risque de certaines maladies, alors que les produits céréaliers raffinés n’ont pas cet effet.

Des chercheurs de l'université de Zhengzhou en Chine ont mené une méta-analyse pour savoir si la consommation (élevée ou faible) de céréales complètes est associée au cancer du tube digestif. Dans cette méta-analyse, 35 études portant sur une population totale de 2.663.278 personnes ont été analysées. Les résultats montrent qu'une consommation élevée de céréales complètes peut réduire de 22 % le risque de cancer du tube digestif. L'association entre la consommation de céréales complètes et la réduction du risque de cancer du côlon, de l'estomac et de l'œsophage a également fait l'objet d’une attention particulière. Les chercheurs ont conclu qu'une consommation plus importante de céréales complètes est associée à une réduction du risque de respectivement 11 %, 36 % et 47 %.

Les céréales complètes peuvent (potentiellement) influencer le risque de cancer par divers mécanismes. Les céréales complètes sont, par exemple, riches en composants bioactifs qui sont susceptibles d’être bénéfiques pour réduire le risque de cancer. Les céréales complètes sont également une source importante de fibres. Les fibres augmentent le volume des selles et accélèrent le transit dans l'intestin grêle, diluant les substances cancérigènes et réduisant leur absorption. Les fibres peuvent également être fermentées dans le gros intestin, libérant ainsi des acides gras à chaîne courte comme le butyrate. Le butyrate est la source d'énergie des cellules intestinales et a le potentiel d'inhiber la croissance des tumeurs. En outre, les acides gras à chaîne courte abaissent le pH de l'intestin grêle, ce qui diminue la solubilité des acides biliaires et donc l'activité cancérigène.

La méta-analyse présente toutefois certaines limites. Il n’est, par exemple, pas possible de déterminer une dose-réponse étant donné que les méthodes des différentes études diffèrent. Il est également difficile d’établir quelles définitions de céréales complètes et de produits céréaliers complets ont été utilisées. En outre, dans l'analyse des céréales complètes et du cancer de l'estomac, il était question d’un biais de publication. Cela signifie que les résultats doivent être interprétés avec prudence.

Néanmoins, cette méta-analyse montre bien une association entre une consommation plus élevée de céréales complètes et une réduction du risque de cancer du tube digestif. Une consommation plus importante de céréales complètes est donc bénéfique pour la santé, tout comme le remplacement des céréales raffinées par des céréales complètes. Cette étude met ainsi en avant l'importance des céréales complètes dans l’alimentation !

Source : Zhang, X. F., Wang, X. K., Tang, Y. J., Guan, X. X., Guo, Y., Fan, J. M., & Cui, L. L. (2020). Association of whole grains intake and the risk of digestive tract cancer: a systematic review and meta-analysis. Nutrition Journal, 19(1), 1-14.

Delen via